• Inégalités, le langage

    On le sait , tous les enfants n'ont pas les même ressources langagières et dès la maternelle les  inégalités se font ressentir.

    Dans le n° 179 du Français aujourd'hui, article de Sylvie Cèbe et Roland Goigoux : Comprendre et raconter : de l'inventaire des compétences aux pratiques d'enseignement. Il y est fait état d'une étude longitudinale de 2003 (Hart et Risley) sur les échanges langagiers dans les familles, enfants de 7 mois à 3 ans.

    Les enfants issus des milieux favorisés emploient 1100 mots ; les enfants de milieux populaires 700 et les enfants de milieux défavorisés (familles vivant de l'aide sociale) 500.

    La nature des interactions, entre adultes et enfants, affiche là aussi des inégalités importantes.

    Les enfants des milieux favorisés reçoivent "en moyenne 32 encouragements et 5 interdictons ou feed-backs négatifs par heure ; un enfant de classe moyenne 12 contre 7 par heure ; un enfant de milieu populaire, 5 encouragements contre 11 interdictions ou feed-back négatifs par heure."

    Matière à réflexion, dépasser le constat, sans conspuer les familles, que pouvons nous faire à l'école ?

    Ajout : cette étude est américaine.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :